mercredi 26 novembre 2014

L'instinct de reproduction, cette plaie.

Je n'aime pas les enfants. Je ne les trouve pas mignons. Je ne souris pas comme une dégénérée devant un nouveau né. C'est moche un bébé. Ne me parlez même pas des "areuh areuh" suivis des "ooooh comme il a grandi!". Je ne prononce jamais ces mots.

Vous devez vous demander pourquoi je me mets à aborder un tel sujet alors que d'habitude rouges à lèvres et fard à paupières alimentent mon blog, mais c'est justement là où je veux en venir, c'est un blog beauté, et certaines personnes ont eu la bonne idée d'affirmer haut et fort que les femmes ne sont jamais aussi belles que lorsqu'elles sont enceintes. En plein dans le sujet donc.



(petite précision, je ne savais pas comment illustrer cet article, et je n'avais pas envie d'utiliser je ne sais quelle base de données gratuite sur le thème des bébés, alors j'ai parsemé quelques photos de choses ou lieux qui me tiennent à coeur. Enjoy!)

J'ai aussi conscience qu'en déballant certaines de mes convictions (appelez ça un point de vue, ou une grosse erreur, comme bon vous semble) je ne vais pas me faire que des ami(e)s, mais peu importe, j'avais envie de parler de tout ça, parce que ça m'occupe l'esprit et le tord dans tous les sens depuis plusieurs années maintenant.




J'ai toujours été partagée entre "avoir des enfants" ou ne pas en avoir.
Toute petite, je me voyais fonder une famille "multicolore", je voulais trouver un papa noir, un papa jaune, (comme je le pensais à l'époque) et ainsi de suite, mais ce que je n'avais pas pris en compte c'est que faire quatre ou cinq enfants avec autant de pères différents, ça peut tout simplement faire de vous "la grosse salope du quartier" aux yeux de beaucoup de personnes. Ben ouais, mais je n'avais même pas pensé à l'adoption.

L'adoption..ce que je pense comme être MA solution idéale pour fonder une famille. Vous savez pourquoi?
Je n'ai jamais compris pourquoi ce sentiment égoïste souvent lié à l'instinct de reproduction, ou à l’instinct maternel et à l'envie de laisser une trace de soi dans ce monde éphémère était comme une évidence pour la plupart des femmes, ou des hommes..
Quand je vois le monde dans lequel on vit, je n'ai pas envie d'y balancer ma progéniture. Et vivant en France nous ne sommes pourtant pas les plus malchanceux.
Quand je vois le nombre d'enfants qui sont seuls, sans parents, mal nourris, mal logés, et malheureux, pourquoi ne pas aller s'occuper de ceux là plutôt que de vouloir en fabriquer un de plus, avec nos gênes? C'est là tout le paradoxe, je n'aime pas les enfants, mais ce n'est pas pour autant que je souhaite leur malheur. Je vois l'adoption comme étant LA solution à toute envie fonder une famille en tout état de conscience de la situation mondiale et humaine actuelle. Et je ne parle même pas de ceux qui font 5, 7, ou 12 gosses. Ça me révolte.




Pourtant de temps en temps, bien que faisant tout mon possible pour la refouler le plus profondément possible, mon envie d'avoir un enfant me prend aux tripes. Littéralement, viscéralement. Je suis là, je ne pense à rien de spécial, et cette envie de procréer (procréer, pas baiser, ça aussi ça arrive, mais ce n'est pas le sujet) me prend comme une envie de bouffer un truc bien gras, tout de suite, maintenant.

Pourtant la grossesse, laissez moi vous dire que ça ne me fait pas rêver, mais alors pas du tout.
Rien que l'idée d'un truc qui grandit en moi me dégoûte. Ça ma dégoute à un point tel que je ne saurais même pas comment vous l'expliquer. Alors que je vois certaines femmes sourire niaisement en sentant leur bébé bouger dans leur ventre, moi, ça me fait plus penser à Alien cette histoire.

Sans parler de la prise de poids, des vergetures, des hormones qui vous font pleurer autant qu'elles vous donnent des boutons, des nausées, de la fatigue...et vous dites qu'une femme n'est jamais aussi radieuse qu'enceinte?! Mais laissez moi rire. Il n'y a que ceux ou celles qui aiment les gros seins lourds et laiteux pour dire ça. (douloureux en plus de ça)




Et l'accouchement...parlons en de l'accouchement...Je vais pas y aller par quatre chemins: savoir qu'un truc d'environ 50 centimètres va passer par LA, et inévitablement me laisser avec une splendide déchirure plus ou moins importante (et ne me parlez même pas d'épisiotomie ou je vous fais ravaler vos arguments de "c'est à vivre au moins une fois!") Parce que oui, figurez vous que je ne suis pas du genre à me fourrer des poupons (ou tout autre objet équivalent) dans la chatte pour mon plaisir personnel, donc oui, ça va saigner.

Honnêtement, en relisant tout ça, je me dis que la solution est vite trouvée: le jour où je me sentirai prête à gérer un enfant, j'adopterai. J'en adopterai plein, de toutes les couleurs, et ce sera la plus belle chose que j'aurais faite dans ma vie.
Seulement ça, ça ne prend pas le facteur "l'Homme" en compte.
Ouais, mon Homme, il veut des enfants, et je sais que je veux fonder une famille avec lui, mais l'adoption...ah ben chacun son truc, comme il dirait, pour rester correcte.
Je comprends, et respecte tout à fait l'envie des couples homme/femme, homme/homme, femme/femme, ou personnes seules qui tiennent absolument à faire/fabriquer un enfant avec leurs propres gênes, mais cette option n'est juste pas la première option sur mon mode d'emploi pour fonder une famille.




J'ai pourtant commencé ce petit texte en vous disant que je n'aimais pas les enfants. C'est juste que je ne les trouve pas mignons, je ne suis pas à l'aise avec eux..mais j'ose espérer qu'un jour, si je me retrouve face à mon propre enfant, ça viendra tout seul. Sans abuser des niaiseries habituelles qui sortent de la bouche de bien trop de personnes...Parlez leur normalement bordel!! Ce ne sont ni des petits chiens ni des idiots. Évidemment, il faut adapter son langage avec les enfants, oublier la vulgarité, et ne pas leur parler avec une voix plus aiguë que d'habitude (gniiiiiiiiii!). C'est peut être ce qui me met mal à l'aise, je n'arrive pas à les cerner, et ce que je viens d'écrire, et ben...facile à dire hein!!

Je ne vais surement pas toucher beaucoup de monde avec ce que je vais dire, ni m'attirer tout le soutien et la compréhension du monde, mais vous savez quoi? Je suis enceinte. Je n'ai pas changé d'avis et je n'envisage pas non plus de changer ma perception de la grossesse, mais je vais faire de mon mieux pour amener ce ptit têtard à bon port, et peut être qu'un jour il ou elle aura plusieurs petits frères ou soeurs venant d'ici ou d'ailleurs.
Et ouais, je suis enceinte.
De trois mois aujourd'hui.
Le jour de mes 30 ans.





10 commentaires:

  1. Omfg !!! Bon je ne sais pas si le félicitations est de mise avec tes paroles mais je le dis quand même lol

    Et perso je n'ai pas été choquée de ce que tu as dit plus haut. Quand on lit ton blog on te devine un peu "libérée" lol (j'ai pas le bon mot peut être mais bon!)
    Je suis a l'aise avec les enfants mais je ne me vois pas forcément enfanter dans ce monde pourri. J'ai pensé à l'adoption aussi et en même temps je voulais connaître la grossesse oui. Je suis pas encore dans le truc quoi mdr

    Ceci dit, c'est une belle chose et une bonne nouvelle après tous ces soucis de santé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D oui, je vois ce que tu veux dire, mais si si, les félicitations sont autorisées. Tu sais, je me suis toujours dit que si un jour ça devait arriver, ça arriverait, quand ça devrait arriver..donc voilà, c'est arrivé, tu vois?! :D

      Libérée? Oooh heureusement que je comprends ce que tu veux dire par là sinon j'aurais pu être choquée par de tels propos! (comme si c'était mon genre ^^) Et je vois tout à fait ce que tu veux dire, partagée entre le fait de vouloir adopter, pour des convictions qui te sont propres, et connaître la grossesse...laisses faire les choses, tu verras bien! Bon, j'ai laissé faire et tu as vu ce qu'il s'est passé hein? Mais je dis ça je dis rien :D

      Et puis je serais pas allée jusqu'à dire "soucis de santé", parce que c'était plus "gênant" qu'autre chose, mais merci! :)

      Supprimer
  2. Toi t'es une maman qui déchire !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D J'espère pouvoir prendre ça comme un compliment!!

      Supprimer
  3. Œuf corse ma poule que c'est un compliment, et pis 30 ans c'est le bel âge, t'auras encore le temps d'en faire plein d'autres ! Je compte sur toi pour nous faire des comptes rendus réguliers ...ça va être bientôt la première échographie .... Pense a nous mettre sa première photo ! ������ bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Éncore moi. Tu pourrais éclaircir un peu le background de ton blog, j'ai parfois du mal à te lire, rapport à mon âge avancé ....
    Merci merci !!:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des comptes rendus réguliers, peut être pas, mais par contre ce qui est sûr c'est que je ne mettrai aucune photo de lui/elle sur le blog, je ne montre déjà pas ma ptite gueule par choix, alors mon enfant.. ^^
      Et je vais avoir ma 3ème échographie, ouais, maintenant il semblerait que ce soit tous les mois, je vais pas m'en plaindre hein! ^^
      Et pour le background, en créant ce blog il y a quelques mois je me disais que c'était temporaire et que je ferai un plus joli truc, mais je n'ai pas encore trouvé le temps, alors désolée pour tes yeux, il va falloir être patiente ;) Bisous!

      Supprimer
  5. Que je comprends ton article ! Je me reconnais bien !
    A deux exceptions près : je ne veux pas d'enfant, même pas adoptés, mais j'aimerais vivre une grossesse...
    Donc à part la GPA qui n'est toujours pas d'actualité chez nous, me voilà coincée.
    Tant pis, le monde se passera de mes gènes.
    A 30 ans, on me fait des commentaires régulièrement. Je sais que mon papa doit être triste de ne pas être grand-père, mais bon à 800 km c'est pas comme s'il pouvait les voir tous les mercredis.
    Pour des raisons personnelles, matérielles (je suis infirmière, mon compagnon cadre, pas de famille capable de s'en occuper à moins de 500 km, etc, qui va les garder pour "dépanner" quand la nounou ne pourra pas ?), etc, il est préférable que je fasse l'impasse.
    Mais je suis toujours contente pour les futures mamans (amies ou blogueuses), bon tant qu'elles ne parlent pas que de ça non plus, hein... (non, mais parce qu'en ce moment j'ai 2 blogueuses/youtubeuses "beauté" dans mon listing que j'aime suivre et qui parlent de ça à 90% du temps, ça commence à me brouter sérieusement). Bon pour l'instant j'ai l'impression que tu en parles avec parcimonie, je trouve ça bien, car au fond ça te regarde, c'est personnel comme expérience, ça se vit avec ton homme surtout. Après je serai bien curieuse de savoir si c'est une fille ou un garçon (bien que tu aies le droit de ne pas vouloir savoir ou de ne pas le communiquer) ;-)
    PS : félicitations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les commentaires des proches..ouais, je vois tout à fait ce que ça peut donner. Pas qu'on m'ait harcelée mais quand j'ai annoncé être enceinte, mon grand père a dit "eh ben, j'ai bien cru que ça arriverait jamais". Avec le sourire bien sûr, mais bon ^^
      C'est vrai que c'est problématique de vouloir vivre une grossesse mais de ne pas vouloir d'enfant. Tu vas sûrement pas trouver que c'est une bonne idée mais au pire t'en fais un, et tu le fais adopter! Non mais je peux aborder ça de manière très "légère" hein, j'ai bien conscience que c'est pas vrrrraaiment une bonne idée ^^
      Et je ne fais effectivement pas partie de ces blogueuses qui ne vont parler que de ça (moi aussi j'en suis qui ne parlent plus que de bébé et qui, en plus, ont du tomber enceintes à peu près en même temps que moi), et c'est pas mon truc. C'est intime, et en plus je ne saurais pas quoi dire, parce que je suis pas complètement gaga de "la chose" avant qu'elle arrive. Je fais quelques allusions, et parlerai peut être de grossesse et sujets proches de temps en temps, mais rien de très sérieux je pense..
      PS: merci pour les félicitations! Et...c'est un garçon ;)

      Supprimer
  6. LOL tu sais que le coup d'avoir une grossesse et de le faire adopter j'y ai pensé ^_^" mais si j'avais été célibataire. Je suis en couple et mon homme, je sais que même si on n'a pas trop envie, si ça nous tombe dessus, il assumerait (au moins il ne se tirerait pas en courant), bon après s'il assume comme il assure les tâches ménagères, c'est là que le bât blesse et que ça me donne encore moins envie d'en avoir... Et j'ai une mère malade depuis qq mois (on croise les doigts pour qu'elle se remette) donc bon j'ai pas trop le temps (déjà que j'en avais pas des masses avant).
    Après, c'est sûr que faire des allusions sur ton blog c'est légitime, car avec la grossesse ça peut faire changer la nature de peau, etc, donc être dans le ton de ton blog quoi qu'il arrive (pis c'est ton blog, tu en fais ce que tu veux). Et si on en rigole, c'est encore mieux ;-)
    Ben voilà tu pourras pas léguer tes rouges à lèvres YSL et Givenchy tout de suite XD

    RépondreSupprimer