mardi 24 février 2015

Tout est une question d'humeur.




Des fois, tu te lèves, et t'as pas envie.

Des fois, tu te lèves, et t'as envie de tout défoncer.
Des fois, tu te lèves et t'as envie d'embrasser tout ce que tu vois.



Des fois, je me dis qu'avant d'être une des cinquante mille fille à la superficialité plus ou moins avérée qui tient un blog beauté, je suis une personne instable. Ouais, avant toute chose, je suis une fille, ou plutôt une femme pour ceux qui estiment qu'à trente ans et enceinte il serait temps de s'affirmer en tant que femme à l'humeur très changeante.



Des fois, je prends des photos pour mon blog, puis je prends plaisir à écrire quelques petits mots sur un tout petit objet qui fait mon bonheur, au moins pour un instant. 
Des fois ça m'éclate de mettre un peu de ma personnalité dans le descriptif d'un rouge à lèvres, et du contexte dans lequel il a pu atterrir dans ma vie.
Mais des fois, j'en ai rien à foutre de ce putain de rouge à lèvres. J'ai pas envie d'aller parler de cette connerie. Tu sais quoi?! Ce matin je me suis levée et j'avais même pas envie de me maquiller.




Des fois, je me lève, et j'ai pas envie de perdre mon temps à essayer de mettre un peu de lumière sur ma tronche. Pourquoi perdre son temps alors que ça se verra quand même que je suis pas d'humeur. Que j'ai pas envie de sourire. Que même sous une couche de fond de teint on verra très bien que j'ai envie de t'envoyer chier, parce que j'ai envie de voir personne, et que je ne saurai même pas te l'expliquer. Fais pas chier, aujourd'hui, j'ai pas envie. Je suis pas d'humeur.




Des fois, j'ai envie de réorienter totalement mon blog sur mes changements d'humeur, sur mes questionnements quotidiens, sur des choses qui m'interpellent, qu'elles me concernent, ou pas. Mais ce ne serait pas une bonne idée. Ben ouais. Parce que des fois j'ai envie de prendre deux heures pour parler d'un blush. J'ai envie de me marrer toute seule à caler discrètement un peu de vulgarité dans un article sur des produits terminés. Ça ne plaira pas toujours. Ça ne plaira peut être même jamais. Mais moi je suis comme ça.




Des fois j'ai envie de laisser ma vraie personnalité débarquer toute nue sur mon blog. Je pense mettre un peu de moi dans chacun de mes articles, mais des fois, j'ai envie de me lâcher complètement
Parce qu'il faut savoir que je ne suis pas juste une gonzesse instable
Oui, c'est bien connu, les femmes changent d'avis et d'humeur aussi vite qu'un mec peut se gratter les couilles discrètement au moment où tu ne l'attendais pas. 






Des fois....non...attendez...je suis tout le temps vulgaire. Non pas vulgaire du genre à mettre un maquillage outrancier, une jupe ras la moule, et des talons de strip teaseuse pour aller faire mon marché shaker mon gros boule en boîte. J'utilise des gros mots tout le temps. Je parle de cul comme un mec. J'aime la bonne bouffe, la bière, et dire "baiser" plutôt que "faire l'amour". J'écoute de la musique plus ou moins voire très violente, mais ça, hein, les goûts et les couleurs.. Je n'aime pas les gens, et mon intolérance croît aussi vite que mon humeur peut changer. Ah ça vous fait rêver ça hein?! 
Pourtant ça ne m'empêche pas d'aimer le monde de la beauté, ses couleurs, et sa légèreté. 




Des fois, je suis une "vraie fille". Je râle en écartant mes doigts devant l'Homme manifestant une envie soudaine d'établir un contact physique en couinant "c'est pas seeeeec!!!" Je prends un malin plaisir à faire plouf plouf devant mes palettes pour savoir laquelle je vais utiliser ce matin, parce que "c'trop dur de choisir tu comprends hihihi". Puis je coupe l'album de Suffocation que j'étais en train d'écouter pour aller poser mon gros cul devant les reines du shopping, parce que j'aime bien tomber sur de beaux spécimens de grognasses, me foutre de leur gueule et critiquer comme la commère refoulée qui sommeille en moi
Et là, là, je me dis que je te parlerai bien de cette fois où cette connasse de vendeuse m'a refilé une terra cota à 40 boules alors que je voulais un blush à 15 euros maxi, et que je m'en suis voulu d'avoir été aussi faible, et d'en faire un article qui me donnerait envie d'en faire un autre où je te parlerai de cette fois où j'ai failli me foutre à chialer devant mes cornichons parce que ces putains d'hormones me font changer d'humeur encore plus vite que d'habitude.




Des fois mon humeur me fait changer d'avis, et me donne envie de dire à cette palette d'aller se faire foutre parce qu'aujourd'hui j'ai plutôt envie de vous raconter pourquoi je suis énervée.




C'est ce que je vais faire. Je vais laisser mes humeurs diriger mon blog. Beauté? Humeur? Lifestyle? Animaux? Famille? Musique? Bouffe? Oh, je viens de passer une heure à t'expliquer que je changeais d'avis tout le temps bordel, je peux pas prévoir ce qui te tombera sur le coin de la gueule la prochaine fois que tu viendras poser tes yeux chez moi! 


Des fois, t'as juste envie de dire ce que tu veux.




2 commentaires:

  1. Oh putain me fait plus des frayeurs pareilles !!!
    Ça va pas Oh? J'ai cru que tu te cassais !
    Alors je m'en contrefous bien que tu nous parles de miss paillettes vertes fluo, du con qu'y est même pas foutu de se lever, du bidule qui coûte moins cher en 75 ml ou de tes hormones qui te font changer d'avis aussi vite que je suis capable de m'enfiler un paquet de nounours, tant que tu viens causer par ici !
    Quoique miss paillettes elle méritait bien son moment de gloire :D
    Alors t'as qu'à dire ce que tu veux hein, moi ça me va ;)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me casser?! Jamais!!!! hahaha
      Non non, j'avais besoin de mettre ma petite mise au point à l'écrit, et quand je fais une mise au point, je me mets pas devant un tableau avec une colonne "pour" et une colonne "contre". Je crache ce que j'ai à dire :D
      Ceci dit, les paillettes vertes auraient bien mérité un article, c'était vraiment trop. Trop. Si mes yeux retombent encore sur un truc pareil, j'en parlerai, et je sais qu'il y en a au moins une qui viendra lire ça ;)
      Et j'ai plus d'humeurs à commenter que de produits de beauté à décrire, alors je reviendrai forcément causer par ici. Plein de blabla! Wouhouu!! :D
      Bisous!!

      Supprimer